Gamescom 2019, résumé de notre passage

Gamescom 2019, résumé de notre passage

Voici un petit résumé de ce qu’on a pu voir à la Gamescom cette année, quelques jeux testés, beaucoup de monde, du cosplay, et des photos.

Pour commencer, quelques titres que nous avons pu tester sur place et qui nous ont fait la plus forte impression, principalement des démos, mais suffisant pour ce faire une idée du contenu à paraitre. Vu qu’on ne pouvait pas tout faire , il a été difficile de choisir:

Final Fantasy VII Remake

C’était probablement la démo à tester pour tout fan qui ce respecte, Final Fantasy VII Remake étant très attendu. La démo proposée était la même que pour l’E3.

La démo commence par un passage dans une pièce pourvue d’écrans ou l’équipe square enix nous invite à nous asseoir, la , une vidéo ce lance ou la shinra nous explique le bien fondé de l’énergie mako, puis apparait Jessie, la hackeuse du groupe avalanche qui nous explique notre mission. Cette vidéo ce compose en fait d’un tutoriel pour la future prise en main de la manette, très bien expliquée (hormis peut être les voix allemandes incompréhensibles pour nous, fort heureusement il y a des sous-titres anglais), les différentes possibilités à la manette sont proposée clairement.

S’en suit enfin la prise en main sur les écrans disposés en ligne dans le stand. et la, que du bonheur. Nous étions dubitatif sur ce remake qui s’attaque tout de même à un monument du jeu vidéo, mais force est de constaté que toute l’essence du jeu à pris forme dans cette version remise au gout du jour. Des contrôles intuitifs, quoi que cela manque un peu de nervosité, des graphismes aux petits oignons, une bande son excellente. La démo propose un combat contre le premier boss du jeu, le scorpion mécanique, nul besoin de vous présenter le reste, une vidéo de gameplay étant plus propice qu’un long texte.

Pour conclure, certainement le titre que nous attendons le plus dans sa version finale, pour rappel , Final Fantasy VII Remake sortira le 3 Mars 2020.

Blacksad: Under The Skin

Gamescom Awards 2019 du meilleur jeu Action aventure

L’univers de Blacksad, création de Juanjo Guardino et Juan Diaz Canlès prend place dans le New York des années 50 avec des protagonistes anthropomorphes. Vous incarnerez dans le jeu, John Blacksad, un chat noir détective privé qui devra enquêter sur une affaire de disparition du boxeur prodige de la salle de boxe de Robert Yale qui lui, est retrouvé mort pendu au dessus du ring.

La démo proposée lors de cette gamescom commence par l’arrivée dans le bureau de Blacksad d’Eugene Colbert, un rhinocéros pas très content d’avoir été photographié avec sa maitresse, il vous enjoue de lui rendre les photos contre de l’argent, à vous de choisir ce que vous ferez, de notre côté nous avons refusé ce qui lance une QTE on les divers choix proposé nous permettrons d’échappé à la mort.

Cette scène est suivi de la visite de Sonia la fille du propriétaire du club, accompagnée du gorille Jake qui vous demande de mener l’enquête. La suite propose de chercher divers objets et indice ou interroger les différents protagonistes, grand classique du jeu d’aventure ou point and click, le petit plus étant les différentes possibilités et choix qui amèneront un dénouement jusqu’à 6 fins possibles. Le titre n’est pas une claque graphique mais les joueurs qui ce lancerons dans l’aventure ne chercherons pas cet aspect en premier lieu, un petit point noir tout de même, les déplacements du personnage sont un peu lourd ce qui n’est pas forcément de notre gout.

Globalement le jeu semble accrocheur, l’univers de Blacksad est respecté et le studio en charge de l’adaptation, Pendulo studio et édité par Microïds, nous propose un titre qui devrait plaire autant aux connaisseurs qu’aux novices. Affaire à suivre le 5 Novembre 2019 sur consoles et PC.

Catherine Full body

Un titre déjà sorti en 2012  (Notre article sur le collector du premier catherine) mais remastérisé et avec un ajout de contenu très conséquent et estampillé Full body. Catherine Full body est un jeu de puzzle très sympa qui vous met dans la peau de Vincent. Autour de lui gravite Katherine, sa petite amie depuis 5 ans, autoritaire et en attente d’une demande de mariage. Catherine, une aventure d’un soir après un abus d’alcool trop prononcé, femme plutôt libre. Et nouveauté, Qatherine (ou Rin) une femme douce et qui soutient Vincent.

Le première version du jeu avait surtout attiré les joueurs pour son côté érotique et beaucoup n’avaient pas pensé qu’au delà du titre positionné visual novel le gameplay, lui, orienté puzzle était bien présent. « Daube » pour certain, bijoux pour d’autres, le jeu ne laisse en tout cas pas indifférent et traite principalement de l’entrée dans la vie d’adulte, la sexualité et les choix de vie que l’on s’impose.

Chaque niveau (ou Vincent est en train de faire un cauchemar) est composé d’un thème et la démo proposée lors du salon était le niveau 4 déjà connu sur le premier jeu ayant pour thème la grossesse, Vincent étant poursuivi par un bébé géant (et très flippant). Deux possibilités de gameplay proposées, le classique, identique à la version 2012 ou revu avec des blocs plus longs ou il faudra user de nouvelles stratégies pour venir à bout du puzzle.

Le titre revu et corrigé contient des musiques inédites, le gameplay modifié ajoutant le double de puzzle au titre original et les options multijoueurs améliorées.

Le titre sera disponible le 3 septembre 2019 , une démo du jeu est disponible ici sur PS4

Pagan Online

Un titre ou l’on attendait pas Wargaming (World Of Tanks), Pagan Online est un hack’n slash de Mad Head Games, sorti en accès anticipé en avril 2019, le titre est disponible sur steam depuis le 27 Aout 2019.

Inspiré du folklore nordique, Pagan Online vous propose d’incarné un des 10 héros du jeu et de partir à la recherche des dieux qui ont disparus, chaque personnage propose une palette de coups bien à eux, avec magie et armes. Le gameplay très nerveux et simple d’accès (touches ZQSD pour ce déplacer et la souris pour viser) permet aux novices comme aux joueurs chevronnés de profiter du titre. Le bestiaire est variés et le design ce démarque bien des jeux conccurent. Une mission prend environ 10 à 15 minutes ce qui est relativement court et le farm sera de longue haleine pour les plus acharnés. Malheureusement, la session très courte ne nous a pas permis d’en voir beaucoup, mais le titre semble quand même très prometteur sur le long terme.

One piece pirate warriors 4

Quatrième épisode de la franchise, One piece pirate warriors 4 s’est laissé approché dans une démo spéciale Gamescom . Le titre propose toujours un gameplay classique, des hordes d’ennemis sur une carte découpée en plusieurs zones et des objectifs spécifiques à atteindre.

La démo que nous avons pu tester nous met dans la peau de Luffy contre Charlotte Linlin alias Big Mom sur Whole Cake Island. Pas d’énorme nouveauté dans ce titre mais le fait qu’un jeu style Musô procure toujours autant d’amusement est à souligner.

Les évolutions par rapport au jeu précédent ne ce limitent pas à l’histoire et l’évolution de l’équipage au chapeau de paille. En effet, il est possible de maximiser les dégats en faisant valdinguer les ennemis contre des objets ou bâtiments avec une représentation dynamique des dégâts sur l’environnement de jeu. Les transformations de Luffy sont toujours aussi fidèles au manga (en mode gear 4 pour cet épisode) et le côté bourrin pourrait faire croire à un bazar sans nom mais le titre reste assez subtile, la stratégie à adopter face au boss nous oblige à réfléchir sous peine de game over. Les coups toujours aussi simple à poser sont plus nombreux et la corrélation entre coups aériens et au sols  a été accrue pour une meilleure fluidité des combos.

Le titre est attendu pour 2020.


Cette Gamescom dans le global n’était pas un grand cru pour nous, même si nous y avons trouvé quelques perles, les gros éditeurs ont principalement proposés des titres soit déjà connu soit des évolutions de ceux ci (beaucoup de jeux multijoueurs en mode DLC à gogo ou remaster sans grand intéret). L’an prochain sera probablement une des plus grosse Gamescom que nous ferons puisque la sortie des futures consoles de Sony et Microsoft ce profile à l’horizon pour une sortie fin 2020 et nous ne doutons pas qu’elles seront sur place pour notre plus grand plaisir, à suivre l’an prochain.

Pour terminer voici une tonne de photos pour le plaisir de vos mirettes (cliquez pour agrandir):

Passionné de jeux vidéo et de bidouilles en tout genre je suis passé par différentes rédactions, Maxoe, Pspgen ou encore Fun&Zen et blogueur sur Tuto Station depuis 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs marqué d'un * sont obligatoires

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Facebook1k
Facebook
YouTube221
YouTube
RSS
37 Partages
Partagez37
Tweetez