[Test] Tower Of Fantasy

PC mobile
7.8

Cool

9.1

Notes utilisateurs

[Test] Tower Of Fantasy

PEGI:Date de sortie:Genre:, Développé par:Editeur:Plateforme:, Nombre de joueurs:

Après la sortie de Genshin impact par MiHoYo en 2020, le géant chinois Tencent annonçait son titre dans le même genre; Tower Of Fantasy, free to play sorti depuis un certain temps en chine, débarque dans le reste du monde sur PC et mobile. Claque ou copié collé d’un jeu à succès? Réponse dans notre test.

Pour commencer, oui, Tower Of Fantasy est clairement inspiré des productions de MiHoYo et on ne peut pas faire sans les comparer. Si vous êtes déjà coutumier de Genshin Impact, vous trouverez donc des éléments de comparaison assez nombreux dans ce test.

Tower Of Fantasy est un free to play qui ce place dans un monde de science fiction post apocalyptique coloré façon manga. Sur Terre, les ressources manquants, la population s’est vu obligée de migrer sur la planète Aida. Sur place, des scientifiques découvrent une comète qui contient une source d’énergie appelé Omnium. Pour extraire cette ressource, les humains ont construit la Tour Fantastique, mais tout ne ce déroule pas comme prévu, les radiations transformant les êtres vivants en aberrations.

C’est sur ce pitch que vous débarquez dans le jeu avec votre personnage appelé explorateur. Vous avez perdu la mémoire et êtes recueilli par Zeke et Shirli dans un refuge, Shirli tombe hélas malade et Zeke va tenter de la sauver en faisant appel à un groupe de malfrat, c’est la que notre héros va explorer le monde pour les secourir. Le scénario est assez classique et plutôt bien amené.

Globalement le titre est clairement un copié collé de Genshin Impact, les quatre quêtes journalières pour obtenir argent et ressources, des camps et ruines à visiter pour ouvrir des coffres âpres avoir nettoyer la zone des ennemis sortis tout droit de Borderlands, des énigmes simples cachées sur la carte en monde ouvert, bref, nous pourrions nous demander si finalement ce n’est pas un énième gacha en 3D tentant de récupèrer les miettes laissez par d’autres. Que nenni, Tower Of Fantasy à d’autres atouts dans sa manche, à commencer par l’éditeur de personnage ultra poussé.

Après avoir choisi sa tenue, le personnage est entièrement personnalisable, nez, bouche, yeux, taille, forme de la tête, et la principale partie qui sera chronophage, les cheveux qui sont dispatché en trois zones sur le crane avant milieu et arrière. Une personnalisation poussée qui ravira les joueurs voulant utilisé leur personnage favoris d’anime.

Autre point non négligeable, Tower Of Fantasy vous offre la possibilité de vous déplacer en véhicule, au début, jetpack puis plus tard en évoluant dans l’histoire, moto et surf pour ce déplacer sur l’eau. Un gros plus lorsqu’il faut ce déplacer sur de longues distances, le monde ouvert étant relativement vaste.

Côté gameplay, la différence principale par rapport au titre de MiHoYo est que le personnage combat seul, pas de switch de personnage dans ce cas, mais d’armes, au nombre de trois portée sur soit; en alternant ces armes cela vous permettra des enchainements surpuissants. Les combats sont bien plus dynamique que le concurrent et plus simple également, une touche pour attaquer, une touche d’esquive qui consomme l’endurance et si elle est effectué au bon moment créera une bulle qui ralenti les ennemis et le saut pour des attaques aériennes. La décharge, sorte de coup spécial unique à chaque armes permettra de terrasser les ennemis sans difficulté, toutefois celui ci ce déclenche une fois la jauge de l’arme remplie et si l’on switch sur celle ci et non pas au bon vouloir du joueur. A noter que sur PC vous pourrez jouer à la manette, mais que à l’heure ou ces lignes sont écrites, seule la manette Xbox est supportée.

En fonction des armes que vous choisirez, vous obtiendrez un bonus de statistiques nommé résonance d’âmes qui vous octroiera un rôle de DPS; tank ou Soutien pour le multijoueurs, lorsque vous monterez une équipe pour combattre des boss, cette résonance d’âmes sera très importante puisque cela permettra d’équilibrer les combats en équipe.

Mais les armes, on les obtiens comment ? Hé bien c’est la que le gacha prend place, lorsque vous lancez un tirage vous obtenez des … personnages, oui c’est déroutant puisque le jeu et basé sur un personnage unique, ces dit personnages appelés Simulacres sont en fait liés aux armes que vous utilisez, il est aussi possible de « revêtir » les skins des Simulacres si vous souhaitez jouer avec, mais cela n’a aucune incidence sur le jeu. Le taux d’obtention d’une armes SSR est de 0.75% ou tout les 80 tirages, autant dire que vous devrez être patient pour en obtenir ou faire chauffer la carte bancaire. Toutes les armes sont bien entendu améliorable avec des matériaux glanés tout au long du jeu pour augmenter vos stats, toutefois, les menus du jeu sont trop nombreux et complexes, une simplification serait bienvenue, nous avons vite tendance à nous perdre dans la pléthores d’options possible.

En conclusion, Tower Of Fantasy à de bons atouts dans sa manche, même si il y a énormément de similitudes avec son concurrent principal Genshin Impact, les petits plus sont nombreux à commencer par l’éditeur de personnage qui est excellent et poussé. toutefois, il faudra réorganiser les menus qui sont bien trop complexe, le taux de drop des SSR trop long et ajouter le support d’autres périphériques serait un plus.

Test réalisé sur PC. (ne reflète que la version testé à date du 11/08/2022)

Les plus

  • L'éditeur de personnage
  • Le gameplay dynamique
  • Les véhicules
  • La bande son

Les moins

  • Les menus bien trop nombreux
  • Le taux d"obtention des SSR
  • Manque de compatibilité avec d'autres périphériques
7.8

Cool

Graphisme - 9
Bande son - 7
Jouabilité - 9
Durée de vie - 9
Scénario - 5
Passionné de jeux vidéo et de bidouilles en tout genre je suis passé par différentes rédactions, Maxoe, Pspgen ou encore Fun&Zen et blogueur sur Tuto Station depuis 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs marqué d'un * sont obligatoires

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu